La naturopathie, c’est quoi exactement ?

D’abord, voyons ensemble ce qu’est la naturopathie d’un point de vue global. Selon l’OMS :  la Naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques.

la naturopathie, ou médecine traditionnelle occidentale, regroupe un ensemble de techniques naturelles visant à mobiliser l’énergie vitale de l’individu afin de lui permettre de retrouver un équilibre physique et psychique. C’est en quelque sorte l’équivalent à l’européenne de la médecine traditionnelle chinoise et de l’ayurveda. Pour faire simple, il s’agit d’une médecine alternative et complémentaire à la médicine moderne qui vise à utiliser les ressources propres à chacun (l’énergie vitale) et des conseils en hygiène de vie globale pour résoudre une problématique de santé.

Les origines et les racines de la naturopathie se trouvent dans les enseignements d’Hippocrate, dont on garde aujourd’hui quelques aphorismes célèbres tels que : « que ton aliment soit ton médicament », « premièrement, ne pas nuire » et celui que je préfère « la force qui en chacun de nous est notre meilleur médecin ». La médecine moderne (allopathique) et la naturopathie ont donc toutes les deux la même origine. Cependant, une divergence d’opinion va différencier ces 2 pratiques. D’abord celle de louis pasteur qui centre son approche sur le microbe et celle de Claude Bernard qui lui fait prévaloir l’importance majeure de terrain.  Nous savons aujourd’hui que c’est la vision pasteurienne qui l’a largement emporté, et c’est la médecine moderne qui en a découlé. Pour le naturopathe, sa vision se focalise d’abord sur le terrain, on estime qu’un microbe ou une pathologie ne peut se développer que sur un terrain déséquilibré. Même si ces 2 visions s’opposent, elles ne sont pas incompatibles si la naturopathie sait trouver sa juste place.

Les fondements et les grands principes directeur de la naturopathie permette de mieux l’appréhender et de comprendre son essence profonde,

  • Le vitalisme et sa notion d’énergie vitale. Nous sommes tous dotés en nous d’une certaine quantité d’énergie vitale qui nous maintiens en vie et nous aide à faire face en cas de pathologie. La préservation et le déploiement de l’énergie vitale est un axe de travail majeur pour un naturopathe.
  • Le causalisme : « chercher la cause puis supprimer la, ensuite chercher la cause de la cause puis supprimer la et ainsi de suite » voila encore un point de dissonance avec la médecine moderne, en naturopathie chaque symptôme est une expression d’un mal plus profond, et c’est au naturopathe de jouer aux enquêteurs afin de trouver cette cause et de la traiter elle, et non pas le symptôme qui en découle.
  • L’humorisme (rien à voir avec une quelconque pitrerie) : est un concept mettant en avant l’importance du terrain et de ces humeurs (sang, lymphe, liquide intra et extra cellulaire) le naturopathe se fera une obligation de porter une attention toute particulières à ces liquides et mettra tout en œuvre pour les désencrasser.
  • L’holisme : dans sa vision holistique, la naturopathie prend en compte la globalité de l’être humain avec tous ses aspects physiques, psychiques, émotionnels, énergétiques, environnementaux et sociaux qui contribuent à sa santé.
  • L’hygiénisme : je reviendrai plus en détail sur ce principe dans un article intitulé « ma vison de la naturopathie » il s’agit d’un concept faisant valoir, que tout ce qui est nécessaire à l’homme est présent dans son environnement. Comprenez ici que la naturopathie n’utilise que des techniques et des moyens jugés « naturels » pour aider à recouvrer un état de santé optimal.
  • L’individualisation : chaque consultant étant unique, il n’y a pas un conseil naturopathique valable pour 2 personnes. Même pour un motif de consultation commun, la cause profonde sera différente et il en découlera deux conseils différents.

Les techniques utilisées en naturopathie. Comme évoqué plus haut, elle utilise un ensemble de techniques naturelles pour répondre à une problématique de santé. Mais qui sont-elles ?

D’abord les techniques dites majeures, ce sont ces techniques que tout bon naturopathe utilisera en première intention.

  • La bromatologie : comprenez la science de l’alimentation du champ a l’assiette, le naturopathe met tout en œuvre pour conseiller une alimentation la plus saine, naturelle et physiologique possible. Il se sert de réglages dans l’alimentation d’une personne pour rééquilibrer profondément son terrain.
  • La kinésilogie ou activités physiques, ce qui définit la vie c’est le mouvement, pas de santé sans la juste dose de mouvement et d’activités physique. Le naturopathe est donc un incitateur au mouvement, il sensibilise sur l’importance de bouger pour l’organisme et sur les effets néfastes de la sédentarité.
  • La gestion du stress et des émotions : pas de prise en charge globale sans faire un tour du coté de la psyché et des émotions. La naturopathe n’est pas non plus un psychologue mais il s’intéresse de près à l’aspect émotionnel de tout désordre de santé. Il est également une oreille attentive et essaie de mettre en lumière (quand c’est le cas) la cause émotionnelle d’un trouble de santé.

Ces 3 techniques-là, employées en synergie, font des merveilles et sont capables de répondre à une immense majorité des problématiques de santé, quelque qu’elles soient. Cependant, le naturopathe possède dans sa boite un outil, un arsenal d’autres techniques, dont il se sert pour venir en appuie des 3 techniques majeures, les techniques suivantes, aussi efficaces soient t’elles ne s’emploi jamais en première intention.

  • La phytologie et l’usage des plantes sous toutes leur formes, huiles essentielles, tisanes, bourgeons, extrait standardisé etc.
  • La chirologie, ce sont un semble de techniques manuelles et de massages.
  • L’hydrologie et l’usage des vertus de l’eau aussi bien en interne qu’en externe.
  • La réflexologie plantaire, palmaire, auriculaire, sont autant d’outils précieux qui utilise le principe de méridiens et de zones reflexes.
  • La pneumologie et les techniques respiratoires, il s’agit d’un ensemble d’exercices respiratoires.
  • L’actinologie et l’usage de tous les bienfaits de l’exposition aux différents spectres lumineux.
  • La magnétologie, regroupe l’usage des aimants, des pierres thérapeutiques et des techniques de magnétisme.

Le déroulé d’une séance : lorsque l’envie vous prend d’aller consulter un naturopathe, vous ne savez peut-être pas à quelle sauce vous allez être manger ni comment va ce passer votre entretien, réponse de suite. La consultation est un dialogue constant, permettant au naturopathe de répondre à votre problématique, pour ce faire la consultation suis différentes étapes :

  • L’anamnèse : c’est un peu un « questionnaire » qui va permettre au naturopathe d’obtenir un maximum d’informations et ainsi avoir de la matière pour trouver la cause profonde a votre problématique. Ainsi il vous posera des questions au sujet de votre alimentation, de vos habitudes de vies, de vos antécédents médicaux, de votre environnement émotionnel etc… notez que le naturopathe, en aucun cas ne portera de jugements sur quoi que soit.
  • Le bilan de vitalités, ou le naturopathe fera en quelque sorte le bilan de vos problématiques de terrain et vous fournira quelques pistes de travail
  • Les négociations : c’est une part importante, c’est le moment ou le naturopathe et son consultant se mettent d’accord ensemble sur les modifications à apporter dans l’hygiène de vie du consultant.
  • Et enfin la fiche conseil, c’est un document résumant la séance et les conseils apportés par le naturopathe. Le consultant s’y réfère pour appliquer les changements conseillés.

Compter en général 1 heure entière pour une consultation, voire même 1h30 pour une première.

 Merci d’avoir lu jusqu’ici, j’espère vous avoir aider a comprendre l’essence même de ce qu’est la naturopathie, cette discipline encore trop méconnue a pourtant tellement de belles choses à offrir. En aucun cas un naturopathe digne de ce nom de vous promettra monts et merveilles ni guérison spectaculaire. Non la naturopathie ne fait pas de miracles mais elle est capable de répondre à une majorité des troubles de santé, a condition que le consultant soi le principal acteur de sa guérison et mette en place de manière durable les conseils apportés par le naturopathe.

Qui que vous soyez et quelques soit votre trouble de santé, la naturopathie aura des solutions, au moins pour accompagner au mieux un traitement établi par la médecine moderne.

Notez enfin, que la naturopathie a elle seule ne peut se substituer à un traitement médical, un naturopathe n’est pas un médecin, n’interrompez jamais votre traitement sans l’avis de votre médecin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :