Les élixirs floraux

« C’est parce que l’âme se développe comme une plante que vous devez cultiver vos climats intérieurs »   le Dalaï Lama

Que tu es déjà entendu parler ou pas, de fleurs de Bach ou encore d’élixirs floraux, voici ici un résumé pour enfin cerner et comprendre de quoi il s’agit vraiment.

Fleurs de bach élixirs floraux

 Cet outil est le fruit d’une vie de recherches et de mises au point par le Dr. Edward Bach (1886-1936) un médecin homéopathe anglais. Grand altruisme dans l’âme, il centre ses recherches sur les blessures et troubles émotionnels, qui selon lui, sont à la source de tout désordres physiologiques. Dans sa vision causaliste (comme en naturopathie) il cherche à éliminer un trouble a sa source et non pas à masquer des symptômes. Ainsi, il se met en quête de remèdes homéopathiques naturels en observant la nature.

A force d’observation, il utilise les propriétés de 38 plantes différentes correspondant à 38 états d’âme. Ces remèdes sont issus d’un procédé aussi subtil que complexe de solarisation de ces différentes plantes, qui sont ensuite diluée dans une alcoolature pour être conservée.

Ainsi, pour tout désordres émotionnels, tu trouveras la ou les plantes correspondantes. Pour les découvrir toutes et te faire une idée de celles qui te correspondent, va faire un tour sur ce site, il est très bien fait, il détaille bien les propriétés d’application de chaque fleur. En cas de doute, fais-toi aider par un naturopathe compétent.

Fleurs de Bach ou élixirs floraux ?

En réalité c’est la même chose, seulement le nom de « fleurs de Bach » est déposé par le laboratoire original du Dr Bach. D’autres laboratoires proposent aussi les mêmes remèdes sous l’appellation « élixirs floraux » et dans ce domaine, je recommande le laboratoire Deva, qui apporte un soin tout particulier à la fabrication de leurs élixirs.

Dans quels cas s’en servir ?

Pour à peu près toutes les situations qui te pèse sur le mental et les émotions, à chaque fois que tu en ressens le besoin, va faire un tour sur le site indiqué plus haut, fais un tour des applications des différentes fleurs et note celle dont tu penses avoir besoin. Tu trouveras facilement ces remèdes en magasin bio ou sur le net. Si tu as besoin d’en prendre plusieurs à la fois (jamais plus de 7), pas la peine de toutes les acheter, certains sites proposent de te préparer le mélange adapté.

 Ces remèdes sont également très intéressants pour les enfants, bien plus sensible aux tourments psychiques que nous autres, adulte endurcis. Les élixirs floraux existent tous en version sans alcool, a base de glycérine ou encore en granules comme l’homéopathie. Et pas d’inquiétudes si vous vous trompez, l’usage de ces remèdes est totalement sans dangers. Il est également intéressant d’avoir toujours chez soi un flacon d’un remède d’urgence « Rescue » chez Bach ou « situation de crise » chez Deva. A utiliser en cas de choc émotionnel, de gros chagrin, de chute à vélo, de peurs soudaines, de trac etc.

Comment les utiliser ?

Le plus souvent, on les utilise en première dilution pour un état épisodique de stress aigu, la peur d’un examen à venir, les suites d’un choc émotionnel récent, un deuil etc… Pour ce faire, prendre 3 gouttes sous la langue 3 fois par jour pendant 21 jours, respectez une semaine de pause avant de faire le point.

Deuxième option, et pour un travail de fond, dans l’objectif d’un travail sur soi, de comportements enracinés en encore pour travailler sur des émotions refoulées, on utilisera les mêmes remèdes avec une dilution de plus.  Mettre 2-3 gouttes de chaque fleur correspondant à tes besoins dans un flacon de 30 ml, compléter avec de l’eau et conserver au frigo. Prendre cette dilution 4 fois par jour, 4 gouttes, pendant 21 jours. Ou alors mettre chaque jours 4 gouttes de chaque fleur (et pas de la 2eme dilution) dans une bouteille d’eau et boire en conscience sur la journée.

Tout comme l’homéopathie, ces produits fonctionnent sans principes actifs, ils agissent sur un plan plus subtil, énergétique et vibratoire sur le principe de la mémoire de l’eau. D’une nature assez cartésienne je crois malgré tout au bien fondé de ces remèdes aux vues des résultats obtenus avec ma famille, mes consultants et moi-même.

Cas pratique, voici un court descriptif de certaines de ces fleurs.

–           N°29 STAR OF BETHLEEM : tristesses et angoisses suite à un choc émotionnel, difficultés à surmonter les traumatismes du passé.

–           N°11 ELM : épuisement suite à un surmenage, ne sait pas déléguer, se sent découragé

–           N°25 RED CHESNUT : inquiétudes et angoisses au sujet des autres, stéréotype de la mère poule, projette ses peurs sur les autres.

–           N°35 WHITE CHESNUT : idées fixes et obsession, grande cogitation mentale, petit vélo dans la tête empêchant de dormir, perte de concentration.

–           N°17 HORNBEAM : fatigue mentale, grande lassitude, manque de motivation, difficultés à se lever le matin, peur de l’engagement.

–           N°2 ASPEN : peurs sans raisons, angoisses nocturne, peur de la mort, hypersensible.

–           N°22 OAK : surmenage, hypertensions, stress, tendance à l’épuisement au travail, lourde charge mentale.

–           N°36 WILD OAT : hyperactivités, frustration car ne trouve pas sa voie, un touche à tout qui n’aboutit à rien.

–           N°23 OLIVE : fatigue extrême, n’a plus le courage d’entreprendre, suite de surmenage prolongé, se sent à bout de force physique et mentale.

Cas 1 : je suis victime d’une insomnie soudaine causée par d’importante cogitations, je prends white chesnut , 3 gouttes sous la langue et je retourne me coucher.

Cas 2 : je souhaite éradiquer une insomnie chronique causée par une inquiétude profonde et envahissante au sujet de l’avenir de mes enfants, je me décourage facilement et je suis surmené. Je prends « elm » et «  red chesnut », 3 gouttes de chaque dans une bouteille d’eau par jour pendant 21 jours.

En cas de doute, il est préférable de faire appel à un ou une conseillère en fleurs de Bach qui saura vous aiguiller précisément sur les bonnes fleurs, il ou elle pourra même vous préparer directement le bon mélange.

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :